La Médiation familiale autour de la personne vulnérable

conférence

Jeudi 29 septembre 2022
au siège du Conseil départemental Meurthe-et-Moselle

Quand la personne vulnérable, âgée et/ou handicapée, protégée ou à protéger, devient un «objet» de discorde intra-familial ou vit un ressentiment à l’égard des proches qui «se sont mis d’accord entre eux», il peut y avoir des conséquences néfastes sur son équilibre psychique.

L’objectif de la médiation familiale est d’améliorer la communication au sein de l’entourage de la personne aidée, prévenir les conséquences néfastes d’un conflit et sortir du conflit pour un mieux-être en particulier de la personne vulnérable. 

Avec des liens familiaux plus distendus, le coût en augmentation de la dépendance, la survenance du handicap ou la dépendance d’un proche vient déséquilibrer les relations familiales.  La solution du recours au droit et à la justice a un coût, avec des délais longs. L’autre outil pour sortir du conflit est justement la médiation familiale.

Compte tenu de leurs vocations communes à agir en faveur de la solidarité intrafamiliale et à accompagner les familles dans des moments difficiles, l’Udaf 54, les Cidff de Nancy et Longwy se sont naturellement rapprochés pour proposer ensemble une solution expérimentale de médiation autour de la personne vulnérable sur chaque territoire couvert par les deux associations de médiation.

Logo Udaf png

L’Udaf 54 est une union d’associations familiales ou à vocation familiale qui porte la voix des 8.000 familles à travers sa présence dans différentes institutions et administrations. Par ailleurs, l’Udaf déploie plusieurs services et dispositifs à vocation familiale tournée vers les plus fragiles. L’Udaf 54, avec l’aide de l’Etat et le soutien des Juges des Tutelles, propose ainsi depuis 15 ans un dispositif d’Information et Soutien aux tuteurs Familiaux avec un expert de la protection
juridique pour répondre aux questions des familles.

zgzge

De leur côté, les Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles de Nancy et Longwy informent, orientent et accompagnent les publics femmes, hommes dans les domaines de :

– L’accès au droit,
– De la lutte contre les violences,
– Du soutien à la parentalité, de l’insertion professionnelle,
– De la santé et la vie relationnelle.

Les Cidff Meurthe et Moselle de Longwy et Nancy offrent aussi les services de médiateurs familiaux diplômés et expérimentés intervenants sur les territoires de la métropole du Grand Nancy, Briey et Longwy.

La Conférence réunira des professionnels du secteur des personnes vulnérables (direction autonomie du Conseil départemental, magistrats, éducateurs, médiateurs) et des témoignages sur les situations de conflits familiaux.

le déroulé de la conférence

Le principe de la Conférence est une interaction avec le public, en particulier avec des temps d’échanges et de questions après les interventions.

Le matin

Après une ouverture par la Présidente du Conseil départemental Mme Chaynesse KHIROUNI et le Président de l’Udaf 54 M. Jean-Paul LACRESSE, la matinée verra se succéder les interventions sur la thématique de la Direction de l’autonomie du CD54 et celle de deux magistrats sur le cadre légal et la pratique de la médiation familiale notamment en protection des majeurs :

– M.Fulleda magistrat honoraire, 

– Mme GUENAULT magistrat Juge des Tutelles du Tribunal du Val de Briey). 

Mme Danièle Henrie médiatrice familiale, thérapeute et présidente de l’association PART’AGE clôturera la matinée en resituant la médiation familiale comme outil possible pour accompagner la vulnérabilité d’un proche devenue source de conflits.

L'après midi

Table ronde sur le thème « Les sujets qui fâchent ».
Cette table ronde réunira plusieurs professionnels, et si possible des personnes en situation de vulnérabilité (à confirmer), pour venir témoigner sur des situations de conflits ou l’expérience d’une médiation.

Avec la participation de Mme HENRIE, il est prévu les interventions suivantes :
Camille LEMAIRE référente Aidants à l’Udaf54
Julie BANDEL coordinatrice Vie intime affective sexuelle pour les personnes en situation
de handicap.


Table ronde La médiation familiale autour de la “personne vulnérable, dans la pratique et à travers des exemples”.


Deux médiatrices diplômées d’Etat, Katja Schwichtenberg du Cidff Nancy et Isabelle Perrot de l’association Impulsion 54 interviendront pour témoigner des modalités pratiques de la médiation, le coût, le démarrage, la clôture de la médiation.

Contact : F Guiraud 06 87 61 51 51 

Inscriptions : contact@cidff54.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.